émotion,fait, espoir?

Echanges d'expériences sur les différents psoriasis (cuir chevelu, visage...)

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

Répondre
pab
phasme
phasme
Messages : 16
Enregistré le : jeu. janv. 24, 2008 5:16 pm
Localisation : canada

émotion,fait, espoir?

Message par pab » mar. janv. 31, 2012 1:04 am

Bonjour à tous. Mme & Mrs les ''psoriasites'', dont ma propre personne, soit dit en passant! Depuis un bon moment deja que je n'ai pas fait acte de présence sur ce forum et je vous remercie à l'avance d'être toujours là, les cousins Français! J'ose croire que la nationalité ne bloque pas les pustules, si je peux m'exprimer ainsi! Vous devinerez qu'en cette fin janvier la peau me démange, me grattouille,m'étire, me chauffe ou me brûle, à différent endroit que vous connaissez. Le soleil me semble bien loin déjà et mon corp se souvient de ces bienfaits, se souvient tellement que mon esprit frustre quelque fois des retenus dû au psoriasis, piscine, t-shirt, etc. Je continu toujours à croire que le seul remède efficace est l'océan+soleil, qui m'a prouvé en plus d'une occasion ses ''miracles'', qui suite à la guérison, nous rend confiant, beau ou belle, zen,etc.
J'ai lu sur le forum des sujets tel que le bicarbonate de soude, x ou y traitement tous aussi providentiel les uns que les autres, mais bon, une chose à retenu mon attention entre autre, c'est le cas du Kombucha! ce que je trouve dommage, c'est que la dame en question n'a plus fait suite à certaine intéro., la recette demeure tout de même simple...:du thé fermenté...mais j'avoue que j'aurais aimé trouver suite à son témoignage.
Si quelqu'un pouvait m'éclairer? :?: s.v.p
En passant, si vous n'avez jamais testé de prendre un bon bain chaud et d'y ajouté une pleine boite de bicarbonate de soude, surtout en de grande démangeaison, l'effet est très concluant...mais à la sorti du bain, bien s'hydrater!
j'ai lu d'autre sujet, comme la vision des autres face à l'évolution de la maladie en nous, et selon les saison, l'impact visuel bien sûr, sans parler du tactile, je vous le dis, j'ai une aimé que je ne peu voir qu'en saison de soleil, je devient trop irritable et tout ça est hors de contrôle, mon moral s'en suis et provoque des surcroissances de plaies, ce qui me rend éritable, voilà tout! bien venu dans le monde du pso...peut-être me diriez-vous, c'est chiant en criss!! le lendemain on se lève en se disant positif et en espérant ne pas avoir fait trop de grabuge! bravo pour l'hiver! Un mâlin
cercle vicieux, mais une question me vient à l'esprit...sommes-nous coupable dans la chaine de l'évolution du pso, et si oui, comment remonter à la source du problème?
bien à vous
Pab

Répondre