Besoin de témoignage

Echanges d'expériences sur les différents psoriasis (cuir chevelu, visage...)

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

pierrodelalune
phasme
phasme
Messages : 18
Enregistré le : ven. janv. 10, 2014 1:08 am

Besoin de témoignage

Message par pierrodelalune » ven. janv. 10, 2014 1:40 am

Bonjour;

Petite présentation perso : Atteint de pso en goutte depuis plus de 4 ans (j'en ai 26), avec des passages allant de 0% a 80% du corps atteint.

Pour me soigner j'ai essayé : la médecine conventionnelle cortisone soriatane puva et tout le busine$$... changements d'alimentations en tout genre et sur longue période sans gluten, sans lait, sans sucre, monodiète, jeûne... herboristerie, plante médicinale, magnétiseur, bain au sel, activité artistique, méditation...
Certaines de ces méthodes ont été plus efficaces que d'autres mais toujours sur le court terme. J en reparlerais sans doute plus tard.

J'en viens donc à ma requête, pour moi le pso est purement psychologique, j'aimerais en apporter les preuves mais pour cela il me faudrait savoir si vous vous en rappelez quel est l'événement initial qui a déclenché votre psoriasis pour le première fois?

Avatar du membre
vimocambor
abeille
abeille
Messages : 1605
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 10:22 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par vimocambor » ven. janv. 10, 2014 8:42 pm

Bienvenue sur le forum pierrodelalune.
Pour ma part je pense que la part psychologique a son rôle a jouer dans le psoriasis mais que ce n'est pas le seul facteur.
Après je trouve ta question intéressante si les membres du forum veulent bien y répondre.
Pour moi le psoriasis est apparu suite à ma deuxième grossesse et à un gros régime de 20 kilos en 6 mois.

pierrodelalune
phasme
phasme
Messages : 18
Enregistré le : ven. janv. 10, 2014 1:08 am

Message par pierrodelalune » sam. janv. 11, 2014 1:02 pm

Merci, c'était un régime volontaire ? as tu eu peur de mourir ?

Pour moi la part psychologique et la part physique sont intimement liées, mais la racine reste fondamentalement psycho.

Avatar du membre
vimocambor
abeille
abeille
Messages : 1605
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 10:22 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par vimocambor » sam. janv. 11, 2014 7:17 pm

peur de mourir en faisant un régime ? :shock:
Oui c'était un régime volontaire mais bon avec le recul c'était sûrement trop agressif pour mon corps.

pso85
phasme
phasme
Messages : 5
Enregistré le : jeu. déc. 19, 2013 11:33 am

Message par pso85 » dim. janv. 12, 2014 4:00 pm

bonjour a tous pour ma part mon pso et arriver a l'age de 17 ans et je vient d'en avoir 33 ans et mes parents on divorser et la j'ai deja eu un gros choc mes le pire ses que ma mere a recontrer quel qu'un derriere et la c'etait l'apoteoses je voulais vous demander autes choses dans mon cas et les autre aussi je pense es que sa serait utiles pour moi de consulter un psychiatre ?

jaw
phasme
phasme
Messages : 60
Enregistré le : mer. avr. 24, 2013 3:18 pm

Message par jaw » ven. janv. 17, 2014 10:31 pm

Salut,
Je veux bien émettre l'hypothèse que le psoriasis est déclenché par un évènement traumatisant mais pourquoi perdure-t-il ? Moi, l'évènement traumatisant, je l'ai vécu y'a 20 ans et 20 ans plus tard le pso est toujours là (enfin beaucoup moins quand même, comme me l'avait dit un psy d'ailleurs : "vous en aurez toujours un peu".)

pierrodelalune
phasme
phasme
Messages : 18
Enregistré le : ven. janv. 10, 2014 1:08 am

Message par pierrodelalune » dim. avr. 20, 2014 2:31 pm

Bonjour à vous, excusez moi pour le temps de réponse.

Je pense que le compréhension de ce fichu problème touche à sa fin, je vous ferais part de mes conclusions.

pso85, personnellement je ne crois pas en l'utilité d'un psychiatre, tu t'es crée ce "problème" tu dois être capable de le comprendre seul. Pourquoi toujours faire appel à un agent extérieur, la compréhension de soi est pour moi le meilleur outil pour comprendre le pso.

jaw, premièrement pourquoi retenir les conclusions de çe psychologue ? pourquoi s'attacher à cette phrase? pourquoi avoir choisir de se définir comme "atteint à vie", pourquoi l'accepter?

Le pso perdure car nous l'entretenons, en lui donnant de l'importance, en essayant d'agir sur lui, de le comprendre, en fait il n'est pas divisé de nous, il n'y a pas moi et le pso, c'est un ensemble. Le fait même de lui donner un nom est déjà facteur de division.
Le choc, ou traumatisme nous a confronté à un immense vide, une solitude intense. Ainsi marqué en nous, la peur de la solitude ; ce vide douloureux et terrifiant qui ne peu etre apaisé à donner naissance à une fuite, le pso.

antoinepsoriasis
phasme
phasme
Messages : 3
Enregistré le : lun. janv. 06, 2014 10:02 am
Localisation : Dinard

soutien

Message par antoinepsoriasis » mar. avr. 22, 2014 1:28 pm

Salut,

Moi je suis poissonnier et j'ai du psoriasis sur la tête et coudes. Pour ma part c'est pas lié à un choc émotionnel comme d'autre. Je fais parti de ceux qui ont cela dans les gènes.

Je fais parti d'une association et il est vrai que le traumatisme peut déclencher du psoriasis. J'ai des exemples pour te soutenir :
- un monsieur a survécu et surtout était présent au génocide du Rwanda. quand il est rentré beaucoup sont déprimés ou problème psychologiques, pour lui c'est le psoriasis et assez solide psychologiquement
- une dame atteinte de psoriasis depuis longtemps a fit une chute dans les escaliers et depuis plus de psoriasis, peut-être qu'elle a eu tellement peur que cela a provoqué un choc émotionnel.

On peut dire que l'effet inverse peut fonctionner mais il me parait difficile de provoquer un choc émotionnel.

Je ne pense qu'un psychiatre t'aidera par contre des professeurs de maitrise de soi, ou des activités pour gérer ses émotions et son corps. ça j'y crois.

d'ailleurs je pratique pour stabiliser mon psoriasis et éviter des poussées. surtout en période où j'ai beaucoup de travail (haute saison). je fais plus de yoga, je coure et je fais des exercices de relaxation etc... j'utilise traitement naturels PSO NATURA la pâte moussante et le shampoing qui sont efficaces à long terme.

courage...

ANTOINE
Antoine

pierrodelalune
phasme
phasme
Messages : 18
Enregistré le : ven. janv. 10, 2014 1:08 am

Message par pierrodelalune » jeu. avr. 24, 2014 5:30 pm

Merci d'avoir pris le temps de répondre.

Petite question encore, tu en as depuis la naissance ?
Dans ces cas de psoriasis familiale je pense qu'il est tout à fait possible que la transmission se fasse par conditionnement. Que le parent porteur transmette 'le problème' via l'éducation, du coup sans même qu'il en soit réellement conscient.
Bref.

Très intéressant ce cas de chute dans l'escalier, une guérison complète qui survient sans aucune volonté de guérison, et qui imprègne l'inconscient (qui ne veux pas dire que l'on ne peu en avoir conscience) tout comme la plupart des création de pso.

Neverxoxo
phasme
phasme
Messages : 7
Enregistré le : lun. avr. 28, 2014 2:37 pm

Mon cas

Message par Neverxoxo » lun. avr. 28, 2014 3:54 pm

Bonjour à tous,

J'ai 25 ans, je souffre de psoriasis depuis l'âge de 13 ans.
J'avoue bien que le début de la maladie à été difficile, les ados ne sont pas tendres, maintenant je n'en veux pas aux autres.
Je peux comprendre que l'inconnue fait peur, j'ai moi même eut peur en voyant la maladie évoluer, j'ai même éprouver du dégoût pendant tout un temps en voyant l'état de mon corps.
J'ai essayé tous les traitements proposés, aujourd'hui je suis sous Humira, les résultats sont fantastiques ou étaient! Malheureusement, les effets ont finis par s'estomper, j'ai du psoriasis en goute sur l'entièreté du corps, inversé dans les parties intimes et en casque sur le crâne.
À ce jour, mon psoriasis progresse, les zones ou j'avais des plaques ne cessent de s'agrandir, j'ai commencé à perdre une bonne partie de mes cheveux.
J'ai toujours beaucoup parler à mes proches, à mon compagnon, ... Mais aujourd'hui j'ai l'impression qu'ils ce sont tellement habitués à la maladie que lorsque j'en parle avec eux je ne reçois plus vraiment le soutien dont j'aurais besoin pourtant ils font tout pour que je ne me sente pas différente ...
Pour l'instant je suis dans un état de fatigue, de rupture, de vide! Je n'arrive plus a éprouver le moindre plaisir de m'habiller, de me coiffer, de sortir, ... Tout est devenu fade, je me renferme énormément sur moi même et j'ai de plus en plus de mal à communiquer avec les autres.
La maladie me bouffe, bouffe la vie de ceux qui m'entourent, et m'empêche de vivre des choses simples comme les thermes en amoureux, allez à la piscine entre ami, passez des vacances en bord de mer, travailler ... Car même ça je ne peux pas exercer mon métier "secrétaire médicale" malheureusement mon système immunitaire est tellement faible que je risquerais ma santé entouré de malade.
De même qu'avoir un enfant je n'ose pas passer le cap, je ne veux pas transmettre ça à mon enfant.

jessyjess
fourmi
fourmi
Messages : 471
Enregistré le : jeu. janv. 23, 2014 1:18 pm
Localisation : montpellier

Message par jessyjess » mer. mai 21, 2014 9:51 am

OK OK,

Le pso peut avoir un effet psy sa je pense que oui mais surtout quand tu en as! Cercle vissieux du pso il ce nourri de lui même.

Sachant que tour etre humain a une un gros moment d'émotion sur terre pourquoi seulement une petite partis déclenchent un pso?

Je suis en cours d'hypnose pour arrêter le tabac et la personne qui m'aide m'as dit c'est bizarre j'ai vu beaucoup de patient pour le pso mais vous je ne pense pas que ce sois phy.

Mais bon après les séances pour arrêter le tabac j'essairai pour le pso allé savoir si j'ai pas un truc bloque dans la tête qui veux pas faire la paix avec moi sans que je le sache!

Bizarrement au fond de moi j'ai comme un truc je sais pas comment expliquer mais que lepso et tout simplement ta peau qui te sit attention sa j'aime pas quoi.....bah la et la question........

Pour ma part j'ai dedécide déjà dans un premier temps et depuis peu qu'il ne saurait plis un problème car j'ai l'impression que sa lui plait je l'interdit les robe , je focalise dessus .....donc a partir de maintenant a moi les robes , a moi la belle vie , attention le pso je vais changer et toi..... bah tu vas te barrer hihihihihihihihihihihi

Et puis même si il est la je vais quand même vivre comme moi je l'entend se seras a lu de faire avec moi et pas l'inverse

Avatar du membre
soulmates9787
phasme
phasme
Messages : 53
Enregistré le : ven. févr. 28, 2014 3:42 am
Localisation : 17000

Message par soulmates9787 » ven. mai 30, 2014 3:36 am

bonjour
j'ai eu une très grosse poussée de pso depuis novembre 2013
à cause d'un choc poste traumatique on va dire , en faite ma petite soeur à fait un syndrome extra pyramidale et aucuns services médicales voulaient faire quelque chose, suite à ça j'ai eu de très grosses angoisses et cette énorme poussée de pso qui n'en fini plus

j'avais juste 3,4 plaques et j'ai fini avec quasiment tout le corps
j'en avais fait 7 ans auparavant mais c'était juste une plaque

et oui c'est surtout psychologique je suis bipolaire et ça y joue beaucoup

anne
phasme
phasme
Messages : 60
Enregistré le : mar. mars 09, 2010 5:11 pm
Localisation : Région Parisienne

Re: Besoin de témoignage

Message par anne » ven. sept. 19, 2014 12:00 pm

pierrodelalune a écrit :Bonjour;

Petite présentation perso : Atteint de pso en goutte depuis plus de 4 ans (j'en ai 26), avec des passages allant de 0% a 80% du corps atteint.

Pour me soigner j'ai essayé : la médecine conventionnelle cortisone soriatane puva et tout le busine$$... changements d'alimentations en tout genre et sur longue période sans gluten, sans lait, sans sucre, monodiète, jeûne... herboristerie, plante médicinale, magnétiseur, bain au sel, activité artistique, méditation...
Certaines de ces méthodes ont été plus efficaces que d'autres mais toujours sur le court terme. J en reparlerais sans doute plus tard.

J'en viens donc à ma requête, pour moi le pso est purement psychologique, j'aimerais en apporter les preuves mais pour cela il me faudrait savoir si vous vous en rappelez quel est l'événement initial qui a déclenché votre psoriasis pour le première fois?
Dans mon cas, j'ai eu le pso toute petite jusqu'à une dizaine d'années à peu près. Puis pendant des années le pso m'a laissée tranquille... jusqu'à l'âge adulte (une quarantaine d'années : j'ai maintenant 47 ans).

Le côté psychologique de la maladie... je ne sais pas ! Pourquoi le pso m'a laissée tranquille pendant une trentaine d'année ? Mystère ! J'ai connu des moments stressants dans ma vie où je n'avais pas de pso... alors...

Tout ce que je peux dire c'est que j'ai remarqué que ma peau n'aime pas la chaleur et le soleil (ça augmente les problèmes de pso). J'ai également remarqué qu'une grande fatigue, des moments de fatigue intense peuvent faire ressurgir le pso.

pierrodelalune
phasme
phasme
Messages : 18
Enregistré le : ven. janv. 10, 2014 1:08 am

Message par pierrodelalune » dim. déc. 28, 2014 10:45 am

D'autres témoignages peu être ?

yolaine07
phasme
phasme
Messages : 5
Enregistré le : mar. déc. 30, 2014 11:02 am

Message par yolaine07 » mar. déc. 30, 2014 12:23 pm

Le psoriasis dans les mains s'est déclenché lors du départ de mon fils alors agé de 15 ans pour aller vivre chez son père biologique. A ce moment-là, je regrette énormément de n'avoir pas quitté mon mari pour le bien-être de mon fils qui a dû faire face à des soucis qu'un enfant de 15 ans ne devrait pas avoir à s'inquiéter

Répondre