L ACUPONCTURE ET LA PHITOTHÉRAPIE

Echanges d'expériences sur les différents psoriasis (cuir chevelu, visage...)

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

Répondre
giurgiu

L ACUPONCTURE ET LA PHITOTHÉRAPIE

Message par giurgiu » sam. déc. 12, 2009 11:27 am

L’ACUPONCTURE ET LA PHITOTHÉRAPIE

Chez nous le traitement par acuponcture a été mentionné et courtement décrit pour la première fois par N. Vatamanu dans la monographie intitulée “La réflexothérapie moderne”, parue aux éditions “Orientarea” en 1934.
L’initiateur de l’acuponcture pratiquée chez nous a été Ion Bratu (1910-1965), personalité médicale de haute classe à l’époque. Le premier “Symposium National de l’Acuponcture” de Roumanie a eu lieu à Bucarest en 1973 et les exposés ont été rassemblés dans un livre intitulé “Manuel d’acuponcture” (auteurs N.N. Gheorghiu, Cr. Dragomirescu, C. Raut, C. Ionescu-Tirgoviste, St. Ciuca). Toujours à Bucarest, en 1977 le “Congrès International d’Acuponcture et de Technologie Appliquée” a repris l’enfilade de symposi nationaux qui s’y sont deroulés depuis.

Présent à un tel congrès tenu au Centre National d’Acuponcture et Homéopathie en 2002, j’ai fait la lecture d’un ouvrage présenté par deux médecins spécialisés en acuponcture, Dr. Corneliu Moldovan si Dr. Ion Gheorghe. L’ouvrage était intitulé “Acuponcture, phitothérapie et psoriasis – Observations cliniques” et présentait les résultats d’une étude sur 20 patients, dont:

- 12 au psoriasis localisé (coudes, genoux, cuir chevelu), 5 femmes, 7 hommes;

- 8 au psoriasis généralisé – 5 femmes, 3 hommes;

L’age du groupe: 19 à 54 ans, la plupart etant entre 20 et 30 ans (10 cas sur 12).


Tous les malades étaient sous traitement allopathique chronique, aux améliorations temporaires, en quelques cas les éléments de psoriasis répparaissant immediatement après l’interruption du traitement.

Diagnostic enérgetique:

- Psoriasis – le syndrome Vent – Chaleur de la peau + stase Xue en 9 des cas;

- Psoriasis – le syndrome Vent – Peau sèche et Xue en 11 des cas;

Traitement utilisé: A. L’acuponcture + B. La phitothérapie.

A. L’acuponcture

Les principes à suivre dans le traitement à l’acuponcture ont été:

- activation de circulation sanguine

- activation de la micro-circulation sanguine locale

- refroidissement du sang

- élimination de stase et du vent pathogène

- humectage de sécheresse

Rythme : 1 séance tous les 2 jours en 8 séance / série, en 4 séries / 1 an

B. La phitothérapie

Au cours du traitmenent et pendant les pauses d’entre les séances d’acuponcture, les malades on suivi chaque jour un traitement de phitothérapie, au thé Deniplant®,

une association des plantes ayant le rôle de pérmettre:

· l’augmentation de la force d’élimination de la peau

· la stimulation de l’immunité

· la reduction du stress

· la stimulation du foie

Les malades ont été suivis cliniquement pour une durée de 5 ans.


Résultats:

- l’amélioration des lésions après 4 à 6 séances d’acuponcture

- la disparition des lésions après 3 séries de traitement associé (acuponcture + phitothérapie) chez tous les malades souffrants de psoriasis localisé

- des améliorations aux cas de psoriasis généralisé après 10 mois à 2 ans de traitement associé

- la disparition de lésions au 80% des malades (sans poussés dans une période de 2 à 3 ans).

Les conclusions de l’étude:

- la forme localisée de psoriasis a réagi très bien au traitement associé (acuponcture + phitothérapie)

- la forme généralisée est la variante dont les déséquilibres énergétiques sont complexes, sur un fond d’immunité diminuée, nécessitant un traitement à la longue

- un traitement associé (acuponcture + phitothérapie) offre plusieurs chances d’abordation des mécanismes physiopathologiques qui induisent l’apparition et la rechute de la maladie pour les deux formes de manifestation de psoriasis.

Voilà donc qu’en applicant ces deux traitements naturels, on peut maîtriser et contrôler le psoriasis.

Répondre