Mousse de macramé

Les traitements du psoriasis

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

Répondre
pso69
phasme
phasme
Messages : 57
Enregistré le : dim. juil. 18, 2010 5:38 pm
Localisation : LYON

Mousse de macramé

Message par pso69 » mar. juil. 10, 2012 1:16 am

dans l'émission Un oeil sur la planete: et si on legalisait le macramé. Un pharmacien du macramé affirme les bienfaits di macramé sur le pso.

voir http://www.youtube.com/watch?v=shECsEh7XZ4 vers les 10min

dommage interdit en france pour tester :lol:

Antrax
phasme
phasme
Messages : 14
Enregistré le : jeu. déc. 02, 2010 11:53 am

Message par Antrax » mar. juil. 10, 2012 1:42 am

Oui c'est marrant, je l'ai vu aussi ce reportage. Cela m'intrigue. Je me demande ce que doit donner une pommade au cannabis :D

Avatar du membre
vimocambor
abeille
abeille
Messages : 1607
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 10:22 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par vimocambor » mar. juil. 10, 2012 7:50 am

et ça soigne même la calvitie, euh ?!
Bon je rappelle qu'en France c'est loin d'être considéré comme un médicament. :wink:

eleaforever
phasme
phasme
Messages : 11
Enregistré le : jeu. juin 23, 2011 1:46 pm

Message par eleaforever » jeu. août 30, 2012 2:36 pm

ça marche peut être en crème, parce qu'en inhalation, pas du tout lol

Liby
phasme
phasme
Messages : 1
Enregistré le : lun. nov. 26, 2012 4:05 pm

Sevrage cannabis > crise de pso

Message par Liby » lun. nov. 26, 2012 4:16 pm

Je ne connaissais pas l'effet potentiel du cannabis sur le pso. Reste que mon pso en gouttes est apparu au bout d'une semaine de sevrage cannabique, dont j'étais un consommateur assidu, pour ne pas dire accro, depuis des années. Le Pso est peut-être juste lié au stress lié au sevrage mais la coïncidence est troublante. Ça va pas m'encourager à arrêter les pétards en tout cas. :?

Avatar du membre
Didi67
fourmi
fourmi
Messages : 107
Enregistré le : mer. sept. 19, 2012 2:06 pm

Message par Didi67 » mar. nov. 27, 2012 7:22 am

vimocambor a écrit :et ça soigne même la calvitie, euh ?!
Bon je rappelle qu'en France c'est loin d'être considéré comme un médicament. :wink:
T'es tellement dans les nuages que tu dois avoir l'impression d'avoir les cheveux qui poussent? :lol:

On parle souvent d'effets secondaires de médicaments contre le pso, je ne m'amuserais pas à me droguer au risque de mettre mes enfants en danger en prenant le volant ou autre, non mais ça fait rire comme ça, mais sérieusement c'est n'importe quoi.

Avatar du membre
vimocambor
abeille
abeille
Messages : 1607
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 10:22 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par vimocambor » mar. nov. 27, 2012 11:32 am

la calvitie c'était dans le lien, loin de moi l'envie de tester ce genre de chose :shock:

Avatar du membre
Didi67
fourmi
fourmi
Messages : 107
Enregistré le : mer. sept. 19, 2012 2:06 pm

Message par Didi67 » mar. nov. 27, 2012 5:09 pm

vimocambor a écrit :la calvitie c'était dans le lien, loin de moi l'envie de tester ce genre de chose :shock:
Je répondais ensuite, d'où l'espace entre mes réponses de façon plus vague sans vraiment viser qui que ce soit en particulier :)

eleaforever
phasme
phasme
Messages : 11
Enregistré le : jeu. juin 23, 2011 1:46 pm

Message par eleaforever » mer. mars 27, 2013 3:45 pm

je pense que l'effet du macramé sur le pso est sur le facteur psychologique plus que physique on va dire, compte tenu des causes d'origine psychosommatiques du Pso (choc psychique, trauma, stress etc).

Fanny
fourmi
fourmi
Messages : 139
Enregistré le : jeu. mars 14, 2013 1:20 am

Message par Fanny » jeu. avr. 04, 2013 3:24 pm

Je connais des gens qui soignent des inflamations avec de l'huile de macramé en usage externe. Bon, sinon je ne suis pas consommatrice et j'ai pas envie d'accoutumance...

Avatar du membre
mr radis
phasme
phasme
Messages : 7
Enregistré le : mer. avr. 17, 2013 8:41 pm

Message par mr radis » mer. avr. 17, 2013 9:11 pm

sans cautionner quoi que ce soit... :roll:

il m'arrive parfois de fumer du cannabis (de l'herbe de qualité, je précise), le soir au calme avant d'aller au lit.
tout les 2 3 jours.

et bien, très souvent, je note que mes plaques étaient plus calmes le lendemain. du moins, ça ne progressait pas.

j'ai fait le rapport il n'y a pas très longtemps, car je note tout dans un carnet: alimentation, types de traitements et état de la peau.

le thc calme un peu le système immunitaire..
bon, pour les neurones, c'est autre chose :D
Modifié en dernier par mr radis le mer. avr. 17, 2013 9:38 pm, modifié 1 fois.

Alexandco
phasme
phasme
Messages : 7
Enregistré le : mer. avr. 17, 2013 9:20 pm

Message par Alexandco » mer. avr. 17, 2013 9:32 pm

Bonsoir,

J'ai stopé net le cannabis et la cigarette il y a plus d'un an maintenant sans m'occuper de mon pso. Il a progressé comme jamais et me contraint à m'en occuper sérieusement d'où mon inscription sur ce site. Les neurones qu'il me reste sont préservées mais bonjour l'etendu des plaques !

Lola63
phasme
phasme
Messages : 60
Enregistré le : mer. mars 13, 2013 9:56 pm
Localisation : Puy de dôme

Message par Lola63 » mar. avr. 23, 2013 2:01 am

Je viens de poster ailleurs une réponse semblable...
La drogue apporte au corps une satisfaction passagère. Tout comme le tabac, la nourriture. Fumer un joint tranquille, c'est libérer les endorphines (dont la structure moléculaire est très proche des opiacées), le corps se détend, le stress, l'anxiété diminuent. Le corps s'agresse moins, en situation de plaisir.
Le manque fait monter à nouveau le stress, le besoin de se procurer ce plaisir se fait sentir. Le corps s'agresse de plus belle, et dans des cas de pso en particulier, on finit par croire que le tabac, l'alcool, le sucre, la drogue, finalement, ça aide à aller mieux. D'un côté c'est vrai, mais ça s'appelle de la dépendance. En sortir mais souffrir? Continuer mais se pourrir un peu plus la santé chaque jour? Sacré choix à faire.

Pour des personnes souffrantes et en fin de vie, pour qui aucune solution n'existe, des personnes qui n'ont plus rien à perdre, c'est une piste, un soulagement possible.
Mais pour un cas de psoriasis, je doute fortement et raisonnablement que devenir un habitué de la fumette est une bonne solution. J'appelle ça tomber de Charybde en Scylla, pour les non initiés à la mythologie, c'est d'errer d'un mal à l'autre.
L'idée est de soulager à long terme, pas de s'agripper à une barque percée, et de risquer un naufrage. Il existe des "bouées" plus saines pour trouver le chemin de la guérison...

Quant à la Morale, la Loi, ce n'est pas mon affaire, chacun est le propre juge et responsable de ses actes. Mais à lire de tels conseils, je ne peux pas m'empêcher de donner mon avis... qui est évidemment contre cette pratique.
La connerie est une maladie mortelle : on n'en guérit hélas jamais...

dolorosa
phasme
phasme
Messages : 6
Enregistré le : dim. juil. 28, 2013 9:14 am

Message par dolorosa » ven. août 09, 2013 7:50 am

Lola,

Bien sûr que vous avez raison.
Perso c'est depuis que j'ai cessé de fumer que j'ai eu des crises graves de pso palmo plantaire alors qu'il était depuis 10 ans assez bénin. Depuis 4 mois je ne peux plus marcher. J'étais déjà végétarienne depuis longtemps. Je suis au régime légume et fruits strict.
J'ai des pommades aux corticoïdes inefficaces. Des traitements inefficaces. Tout cela fait qu'il reste assez peu de plaisirs et beaucoup de souffrances.

Si réellement le pso est d'origine psychologique, avouez que ces conditions de vie n'arrangent rien

DanslaCasa
phasme
phasme
Messages : 15
Enregistré le : jeu. mars 13, 2014 12:15 am

Message par DanslaCasa » mar. avr. 22, 2014 3:27 pm

Si le cannabis inhaler à des effet bénéfiques sur le pso mais pas à haute dose et pas mélangé avec du tabac, un pur, après ça dépend de chaque personne qui est habituer à fumer ou pas.

Répondre