rhumatisme pso et travail

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

devlie
phasme
phasme
Messages : 89
Enregistré le : lun. nov. 26, 2012 11:35 pm
Localisation : soissons

Message par devlie » ven. oct. 18, 2013 7:15 pm

toujours en mode beau temps avec quelques nuages.

Les douleurs sont restées au vestiaire de mon ancien boulot, sauf pour ma hanche qui ne supporte vraiment pas les longues (c'est vite dit) marches et les réceptions (genre course sur 3 metres pour rattraper un galopin).

Bises a toutes et tous,

je vous souhaite de laisser vous aussi vos douleurs au vestiaire

devlie
phasme
phasme
Messages : 89
Enregistré le : lun. nov. 26, 2012 11:35 pm
Localisation : soissons

Message par devlie » mer. janv. 22, 2014 9:52 pm

le vestiaire m'a rendu mes douleurs.

Depuis mardi (il y a 8 jours) je souffre et je ne peux pas m'arreter avant mardi prochain(je suis dans une année probatoire avec des échéances obligatoires ces prochains jours).

Une nouveauté dans les douleurs : la douleur a commencé avec une sacroiliite (certainement à cause du froid et des déplacements en voiture (5* 160 kms)) puis la douleur c'est mise a faire le tour de ma cuisse gauche passer derriere le genou faire le tour du mollet pour aller s'achever dans la malléole interne (imaginez une spirale de douleur et de feu), puis depuis deux jours j'ai mal tout le coté gauche (du cuir chevelu jusqu'au gros orteils) avec par moment des fourmillements sur tout le coté gauche associés a des frissons et a une perte de sensibilité.

et là je commence a flipper. Je vois le rhumatho samedi, je sens sue je vais passer a l'enbrel et dire au revoir a mes dents .


j'ai trop mal

Pso06
fourmi
fourmi
Messages : 150
Enregistré le : mar. janv. 24, 2012 1:24 pm
Localisation : Alpes-Maritimes

Message par Pso06 » jeu. janv. 23, 2014 11:27 pm

devlie a écrit :la douleur a commencé avec une sacroiliite (certainement à cause du froid et des déplacements en voiture (5* 160 kms)) puis la douleur c'est mise a faire le tour de ma cuisse gauche passer derriere le genou faire le tour du mollet pour aller s'achever dans la malléole interne (imaginez une spirale de douleur et de feu), puis depuis deux jours j'ai mal tout le coté gauche (du cuir chevelu jusqu'au gros orteils) avec par moment des fourmillements sur tout le coté gauche associés a des frissons et a une perte de sensibilité.
C'est démoniaque :shock: Bon courage à toi !

devlie
phasme
phasme
Messages : 89
Enregistré le : lun. nov. 26, 2012 11:35 pm
Localisation : soissons

Message par devlie » ven. janv. 24, 2014 7:43 am

j'ai déjà eu des crises comme ça il y a tres longtemps et à l'epoque le médecin n'avait pas su mettre un nom sur ces symptômes et comme ils s'étaient arretes on n'avait pas chercher plus loin : diagnostique : inadaptation au stress!!!

Liliette
phasme
phasme
Messages : 17
Enregistré le : ven. janv. 10, 2014 12:17 pm

Message par Liliette » mar. janv. 28, 2014 2:48 pm

Bonjour Devile,
Je me pose des questions (comme toi fut un temps)par rapport mon travail.
Je trouve que tu es forte et que tu as bien fait de passer a autre chose.
Je me permets de te soumettre l idée des médecines alternatives/douces.
Le stresse peut effectivement, selon moi, amplifier les douleurs et nous rendre moins résistants pour supporter les états difficiles lies au RP.
Après a toi de voir, mais parfois un bain aux huiles essentielles, la lithotherapie, ostéopathie , magnétiseur etc il y a sûrement qq chose qui peut t aider ;).
Le problème c est le coût....si je pouvais j aurai recours a certaines aides naturelles bcp plus souvent!!!
Enfin voilà, la vie avec cette maladie qui nous colle a la peau( hahaha) est assez difficile alors autant se préserver au Max ;)
Courage !

devlie
phasme
phasme
Messages : 89
Enregistré le : lun. nov. 26, 2012 11:35 pm
Localisation : soissons

Message par devlie » mar. janv. 28, 2014 7:42 pm

la phase aigue de la crise m'a abandonné, ouf.

J'en ai discuté avec mon rhumathologue, nous ne changeons pas le traitement de fond, mais prévoyons du plus fort pour la prochaine periode de stage avec arret si necessaire.


Je ne regrette pas d'avoir changé de métier, c'était le seul choix et aujourd'hui, à part les crises, ca va beaucoup mieux

Répondre