Quel examen est nécessaire pour poser le diagnostic ?

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

Répondre
pussy
phasme
phasme
Messages : 9
Enregistré le : dim. janv. 19, 2014 9:40 pm
Localisation : France

Quel examen est nécessaire pour poser le diagnostic ?

Message par pussy » dim. janv. 19, 2014 10:35 pm

Bonjour à toutes et tous.

Je me pose des questions sur ce qui a permis aux uns et aux autres d'avoir un diagnostic.

J'ai eu des tas d'examens : IRM, radio, scann, biopsie, échographie des tendons d'achille, analyses sanguines
tout est normal sauf la VS un peu au dessus des normes , tendinopathies (mais pas enthésite) et une hernie discale en L5-S1.

J'ai relevé que certains avaient eu une scintigraphie, est-ce qu'il est possible que cette dernière puisse montrer quelque chose que l'IRM ne montrerai pas ?

Mon rhumato actuel parle de spondylarthopathie uniquement parce que les AINS me soulage (en partie) et par rapport aux douleurs décrites. Mais il ne veut pas passer à un autre traitement tant qu'on ne verra pas quelque chose aux IRM...

Et vous, comment avez eu un diagnostic définitif ?
Traitement : kétoprofène 100mg matin et soir + pansement gastrique le soir

Diagnostic supposé : spondylarthropathie mais aucune "preuve" en imagerie pour confirmer

http://forum-psoriasis.medicalistes.org ... 1053#11053

Pso06
fourmi
fourmi
Messages : 150
Enregistré le : mar. janv. 24, 2012 1:24 pm
Localisation : Alpes-Maritimes

Message par Pso06 » lun. janv. 20, 2014 11:48 am

Salut,

J'ai toujours eu des résultats d'examens négatifs même au plus fort de la maladie quand mes doigts étaient enflés, que je ne pouvais pas marcher plus de 20mn ni m'assoir plus de 30 mn ni lever les bras ni faire mes lacets et que j'étais rongé par la douleur et assommé par la fatigue.

Mon état physique était celui d'une personne très malade et mes résultats biologiques ceux d'une personne en parfaite santé.
HLAB27 négatif, vitesse de sédimentation normale, aucune inflammation ni dans le sang ni sur l'imagerie, pas de pso. Aucun dommage articulaire non plus. Et pourtant juste par observation de mon état extérieur on a posé le diagnostic. Les examens ne sont qu'une aide au diagnostic, pas un test fiable. L'état du malade parle par lui même et ses douleurs sont le seul test fiable. Pour essayer de faire ensuite la différence entre les différents rhumatismes on utilise certains critères : déjà eu du pso ? Pso dans la famille ? Mains touchées ? Pieds touchés ? Atteintes symétriques ? Que la colonne de touchée ? Réaction à un virus ? Réaction à un médicament ? etc... Mais de toute façon toutes les arthrites se soignent pareil que l'on trouve à quoi elle sont dues ou pas.

Pour certains malades on peut ne jamais rien voir même à l'IRM, ça ne les empêche pas d'être malades comme des chien et de bousiller leur vie professionnelle et sociale voire de se foutre en l'air de désespoir. C'est pour ça que l'on n'attend pas de voir à l'image d'éventuels dégâts que l'on ne verra peut être jamais. Le but du rhumato c'est de sans cesse tenter d'amener le malade à la rémission, pour cela tous les traitements nécessaires doivent être tentés en suivant l'ordre du protocole.

Les rhumatos indépendants n'ont pas le droit de prescrire les meilleurs traitements. Il faut consulter en CHU (et changer de CHU si on est mal suivi).

Pour la question sur la scintigraphie, en fait c'est moins bien que le scanner et l'IRM mais on le prescrit en premier car c'est moins cher.

Bon courage :wink:

sand31
phasme
phasme
Messages : 39
Enregistré le : lun. déc. 17, 2012 4:33 pm

Message par sand31 » lun. janv. 20, 2014 3:35 pm

Salut,
Je suis tout a fait d'accord ave Pso6,tu a parfaitement résumé la réalité,, merci!!!
Biz

pussy
phasme
phasme
Messages : 9
Enregistré le : dim. janv. 19, 2014 9:40 pm
Localisation : France

Message par pussy » lun. janv. 20, 2014 6:31 pm

Merci pour vos réponses.
En effet, cela répond bien à ma question et du coup, je m'étonne qu'on ne m'ait jamais vraiment osculté... Chez moi, ce n'est pas très visible, je n'ai pas trop d'articulations gonflées sauf les doigts mais cela n'est pas constant.
Cela confirme mon choix de demander à avoir un RDV en CHU.
Et cela me rassure sur le fait que même sans avoir d'IRM "positive", on puisse quand même avoir accès à des traitements autres que AINS lorque ceux-ci ne soulagent pas. Pour ma part, cela soulage en partie mais je trouve que ce n'est pas suffisant.
Traitement : kétoprofène 100mg matin et soir + pansement gastrique le soir

Diagnostic supposé : spondylarthropathie mais aucune "preuve" en imagerie pour confirmer

http://forum-psoriasis.medicalistes.org ... 1053#11053

devlie
phasme
phasme
Messages : 89
Enregistré le : lun. nov. 26, 2012 11:35 pm
Localisation : soissons

Message par devlie » mer. janv. 22, 2014 9:59 pm

j'ai eu un irm "négatif", mais en réalité c'est que ce n'était pas le bon . La rhumatho de l'hôpital a prescrit un irm avec séquence STIR et ???1 et 2. Il n'y a que sur la séquence stir que la sacroilite a été vue. Et en fait elle a déjà fait pas mal de dégat (trop pour ne pas étre présente la premiere fois)

verifie sur ton IRM (c'est avec injection qui "neutralise la graisse"???). mon rhumatho, pourtant tres bien ne connaissait pas cette possibilité (mais ca ne l'a pas empeche de bien me traiter, son traitement etant confirmé par le CH)

pussy
phasme
phasme
Messages : 9
Enregistré le : dim. janv. 19, 2014 9:40 pm
Localisation : France

Message par pussy » jeu. janv. 30, 2014 12:18 pm

J'ai vérifier ma dernière IRM c'était en séquence STIR et je n'ai pas eu d'injections.

J'ai en fait plus l'impression que ce sont mes tendons qui sont touchés, peut-être est-ce pour cela que cela ne se voit pas aux IRM ?
Traitement : kétoprofène 100mg matin et soir + pansement gastrique le soir

Diagnostic supposé : spondylarthropathie mais aucune "preuve" en imagerie pour confirmer

http://forum-psoriasis.medicalistes.org ... 1053#11053

Répondre