Bien le bonjour ;)

Je trouve dommage que chacun crée son propre post dans la partie psoriasis pour se présenter. Alors pour les anciens et les nouveaux merci de vous présenter ou vous représenter ici.

Modérateurs : jessyjess, vimocambor

Répondre
Jeanphi92
phasme
phasme
Messages : 5
Enregistré le : sam. août 15, 2015 4:07 pm
Localisation : Paris

Bien le bonjour ;)

Message par Jeanphi92 » sam. août 15, 2015 4:19 pm

Bonjour à tous. J’ai 28 ans et je suis atteint d’une forme modérée et en gouttes depuis que j’ai 12 ans et il y en encore peu, je me faisais un sang d’encre pour pas grande chose : Une plaque par si, une plaque pas là… Finalement, j’aurais pu m’estimer heureux de ne pas avoir de RH pso...

Il y a deux mois je me suis réveillé avec des douleurs aux pieds et aux mains. Aujourd’hui si je ne prends pas mes doses quotidiennes de Bi Profenid LP je suis cloué au lit et je marche à peine. Mon rachi droit, mes orteils et ma cheville (gauche) sont atteints et ça commence au niveau des mains. Les genoux sont pour le moment épargnés.

Je viens d’être diagnostiquer RH Pso et je suis ressorti avec une ordonnance de d’Imeth 10mg, de Vitamine B12, d’Ogast 20mg et toujours de Biprofenid 100 LP. En théorie j’aurais dû commencer mon traitement dès hier mais je préfère me laisser un peu de temps. J’ai encore du mal à assimiler tout ça. Il y a encore deux mois, j’étais valide, en bonne santé et mes principales préoccupations étaient mon mémoire de M2, mon futur sujet de thèse et mon Mariage que je commençais à préparer. Enfin bref tout ça n’est pas très évident, je ne le vis pas très bien : Beaucoup de tristesse et de colère.

Je viens ici en quête d’informations, de partage et pour en parler (Dur dur d’en parler autour de soi). Le traitement de fond me soucis également, car au final, je sors avec une ordonnance mais on ne m’a rien expliqué sur les conséquences, les habitudes à changer et celles à prendre (On m’a juste vaguement parlé d’un traitement de fond efficace qui me fatiguerait un peu au départ et on ne m’a pas laissé le temps de poser mes questions…) C’est sure, c’est un traitement tellement anodin… Je pense donc demander un second avis et confier mon suivi au spécialiste avec lequel je me sentirai le plus en confiance.

Voili voilu. Et sinon pour finir sur des notes plus positives, je suis étudiant dans le domaine des neurosciences, je suis passionné de photos et de voyages. : )

jessyjess
fourmi
fourmi
Messages : 471
Enregistré le : jeu. janv. 23, 2014 1:18 pm
Localisation : montpellier

Message par jessyjess » sam. août 15, 2015 8:35 pm

Salut et bienvenu

Pfffu pas facile tout ça

Est ce qu'il c'est passe quelque chose de particulier dans ta vie au moment ou le RH pso est sortie?

Jeanphi92
phasme
phasme
Messages : 5
Enregistré le : sam. août 15, 2015 4:07 pm
Localisation : Paris

Message par Jeanphi92 » dim. août 16, 2015 12:11 am

jessyjess a écrit :Salut et bienvenu

Pfffu pas facile tout ça

Est ce qu'il c'est passe quelque chose de particulier dans ta vie au moment ou le RH pso est sortie?
La crise est survenue après mes partiels mais en réalité, il y a toute une chronologie d'événements difficiles à considérer. Il y a 2 ans, je suis sorti fraîchement diplômé de licence et je suis monté rejoindre ma tendre moitié sur Paris ( nous avions été séparés un ans et demi puisque je devais finir ma licence dans ma fac qui était en province). Peu après mon arrivé, on a diagnostiqué un cancer a mon amie (Qui a mon âge). Le lendemain du diagnostic, la dépression s'installait. Je n'ai pas cherché à la nier et je me suis immédiatement fait mettre sous antidépresseurs car il était essentiel pour nous deux que j'arrive à me lever le matin pour faire les choses et gérer notre quotidien. Pendant plusieurs mois j'ai assisté impuissant aux effets de la chimio (J'étais horrifié et très peiné mais je ne montrai rien). Puis la rémission a été proclamée par l'hématologue. J'ai quand même raté mon année demandé le redoublement et comme l'été arrivait et que mon antidépresseur n'avait pas que des effets très positifs, j'ai progressivement arrêté avec l'accord de mon médecin. Au bout de 4 mois, j'étais sevré mais je n'allais pas mieux. Je demeurais au fond du gouffre, dépressif, apathique, sans motivation et prêt à baisser les bras. Et puis, deux mois avant mes partiels du mois de Mai de cette année, il y a eu un déclic. J'ai réalisé que je fonçais dans le mur et j'ai procédé à un virage à 180° car c'était les partiels de la "dernière chance" pour passer en M2. En deux mois j'ai tout revu, rédigé mon mémoire, peu dormi et j'ai subit une pression énorme. Un tel revirement c'est violent mais j'avais pas le choix. En parallèle mon pso cutané a refait surface (Les antidépresseurs l'avait fait disparaître) pour prendre une ampleur modérée mais sans précédents dans mon historique médical. Finalement j'ai validé mon M1 et obtenu une excellente note à mon mémoire. Mi juin, tout allait bien, j'envisageai la suite avec sérénité et je m'étais relevé de tout ça. Fin juin - début Juillet, les premières douleurs sont apparues et mon pso s'est stabilisé et a commencé à régresser un peu. La suite est dans mon premier post. Diagnostic de Rh pso, ordonnance de MTX et beaucoup d'incertitude et de questions.

Avatar du membre
vimocambor
abeille
abeille
Messages : 1588
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 10:22 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par vimocambor » dim. août 16, 2015 7:57 am

Bienvenue sur le forum et bon courage. Je trouve dommage que certains médecins oublient la communication et les explications :(

jessyjess
fourmi
fourmi
Messages : 471
Enregistré le : jeu. janv. 23, 2014 1:18 pm
Localisation : montpellier

Message par jessyjess » mar. août 25, 2015 2:06 pm

effectivement on dirait que les éventements de ta vie ne sont pas pour riendans ton pso ....

as tu essayer de voir le cote psy ... je veux dire vois un psy, faire du yoga, te ressentre sur toi, etc....

Avatar du membre
tagada
phasme
phasme
Messages : 74
Enregistré le : lun. janv. 20, 2014 2:01 pm

Message par tagada » mar. août 25, 2015 10:53 pm

C'est quoi le RH pso?
Bon courage
Tagada
Une poussée en gouttes décembre 2013

jessyjess
fourmi
fourmi
Messages : 471
Enregistré le : jeu. janv. 23, 2014 1:18 pm
Localisation : montpellier

Message par jessyjess » dim. août 30, 2015 1:23 pm

Rumatisme pso je crois tagada

jo53
phasme
phasme
Messages : 7
Enregistré le : mer. juil. 02, 2014 10:11 pm
Localisation : bretagne

bien le bonjour

Message par jo53 » dim. août 30, 2015 7:00 pm

réponse à Jeanphi92
Tu as une ordonnance assez conséquente
du méthotrexate
de l'anti-inflammatoire
et un protecteur pour l'estomac.
plus des antidéprésseurs
tu es jeune
Je te conseillerais d'aller consulter dans un service de dermatologie et rhumatologie dans un Hôpital.
En effet, quand on est atteint de pso et rh pso la prescription doit se coordonner entre le rhumato et le dermato.
Bon courage
pso +rh pso

Jeanphi92
phasme
phasme
Messages : 5
Enregistré le : sam. août 15, 2015 4:07 pm
Localisation : Paris

Message par Jeanphi92 » jeu. sept. 10, 2015 2:18 pm

Tagada --> C'est mon abréviation pour Rhumatismes Psoriasiques

Jessyjess --> Non je n'ai jamais consulté. Non pas que ca me rebute mais il y a l'aspect financier. J'envisage de consulter quand je bosserai.

Jo53 --> Je ne prends plus d'antidépresseur. J'ai été sevré il y a un peu plus d'un ans. Et pour ce que ca vaut, j'en reprendrai sans doute jamais. Oui l'ordonnance est lourde mais je tolère bien le MTX et je prends moins d'anti-inflammatoires car l'harpagophytum que j'ai commencé à prendre il y a un mois commence à bien agir (Je suis passé de 150mg de Biprofénid à 50mg / jours)
Tous les jours je prends deux tasses de décoction de Desmodium, une plante aux vertus hépato - protectrices. Mon foie tient vraiment le coup pour le moment. Le traitement est fatiguant au moment de la prise du MTX. Beaucoup de nausées de migraines, de vertiges et des petits trucs cognitifs (Impression de planer, problème d'attention) mais 48h/72h après la prise, tout redevient normal.
J'aimerai consulter en Rhumato. J'avais demandé à Cochin et et à Saint Antoine qui sont les temples Parisiens de la rhumato et tout ce qu'on m'a répondu c'est: "Envoyez votre dossier, le professeur regardera et si ca l'intéresse on verra quand on peut vous prendre..."
J'avais alors mal partout, je dormais plus, j'étais une vraie loque et j'ai donc décidé d'aller dans un cabinet privé. Mais à long terme j'envisage de me faire suivre en hôpital.

jo53
phasme
phasme
Messages : 7
Enregistré le : mer. juil. 02, 2014 10:11 pm
Localisation : bretagne

Message par jo53 » lun. sept. 14, 2015 6:23 pm

Bonjour
Pour mon rhumatisme pso, j'arrive à peu près à le stabiliser avec
1/2 comprimé chaque matin de nabucox en mangeant. Cela fait plutôt moins mal à l'estomac que d'autres anti-inflammatoires
Je prend en plus 50 gouttes de teinture mère de ribes nigrum (cassis) et 50 g également de tm d'harpagophytum.
En crise j'augmente la dose d'un comprimé de nabucox et ribes nigrum et harpago le soir en plus.
Je repousse au mieux les traitements bulldozers en pensant qu'il y a toujours des effets secondaires un jour ou l'autre mais il ne faut pas non plus laisser le rhumatisme déformer nos articulations car c'est sans retour!
Pour mon pso du cuir chevelu je prend shampoings alphacad et ensuite je met lotion clarelux, je préfère au clobex
sur le corps je mets pommade clarelux ou dévobet en alternance pour ne pas habituer la peau qui deviendrait résistante aux corticoïdes
attention trop de corticoïdes aminci la peau. Pour le cuir chevelu, pas grave la peau est très épaisse! il y a de la marge...
L'été du soleil un max sur la plage ou dans mon jardin en toute tranquilité
et voilà je me maintiens, pas de miracle mais de l'entretien pour ne pas se faire déborder par le pso et le rh pso
Amitiés
pso +rh pso

Répondre